Preuves scientifiques
malversations
sensures, oppression
Désinformation
manipulation de l'oppinion publique!!!
**********
LA SAGESSE DES RAYONS
Les Maîtres parlent - Volume I - Version complète

Publié par : Les Éditions Marie-Lakshmi Inc. C. P. 98 Varennes (Québec) Canada J3X 1P9 Site Internet : http://www.marie-lakshmi.coin Courriel : info&marie-lakshmi.coin Tel : 450-652-6649, Fax : 450-652-2562
Copyright © 1998 by America East Publishers, Inc.
Tous droits réservés. La reproduction d'un extrait quelconque de cet ouvrage, par quelque procédé que ce soit, est interdite sans l'autorisation écrite préalable de l'éditeur, à l'exception de courts passages ou citations repris dans un périodique, un journal, une chronique radio ou télédiffusée, ou sous une autre forme.

Photo couverture : Nancy Rodger,
© 1983, The Exploratorium, San Francisco.
Traduit de l'américain par Bernard Briigger
Titre original : Wisdom Of The Rays : The Masters Teach ISBN: 0-9961921-0-9

Pour de plus amples informations :
America East Publishers, Inc. Post Office Box 794
Champlain, New York 12919-0794
Library Of Congress, Catalog Card Number : 97-77792 : © 1997 America East Publishers, Inc.

Dépôt légal : Deuxième trimestre 2001
Bibliothèque Nationale du Québec Bibliothèque Nationale du Canada Bibliothèque Nationale de France
Données de catalogage avant publication
Vedette principale en titre :
La sagesse des rayons : les maîtres parlent
Éd. rev. et augm.
Traduction de : Wisdom of thé rays. L'ouvrage complet comprendra 3 v. Publ. en collab. avec : America East Publishers ISBN 2 921662-25-6 (v.   1)
1. Écrits spirites. I. Yong, Edwin. II. Cloutier, Pierre.
BF1290.W58142000 133.9,3               COO-941939-X
IMPRIMÉ AU CANADA
 

La Sagesse des Rayons - deuxième partie
Chapitre 39
Les dernières bouffonneries des manipulateurs
(extraits)
(pages 314 à 321)

    Un phénomène intéressant est en train de se passer : regardez dans le ciel nocturne en direction de la « comète » Hale-Bopp. En ce moment, sa trajectoire se situe un peu au-dessus de l'horizon, juste après le coucher du soleil pour vous sur la côte occidentale [des États-Unis]. Il y a quelques mois, alors qu'on vous conseillait d'observer la comète, n'annonçait-on pas qu'elle avait fait une ou deux corrections de trajectoire ?

... que votre mission consiste, entre autres, à faire comprendre aux gens que nous, d'origine extra­terrestre, venons aider l'humanité et NON POlNT L'AGRESSER.

    Grâce à l'élévation du taux vibratoire de ce monde, le moment est imminent où le champ de conscience de l'homme fera un grand bond en avant. L'élite au pouvoir connaît l'existence des extra­terrestres depuis des décennies, mais elle VOUS la cache, car elle sait que si cette nouvelle était rendue publique, vous échapperiez à son emprise.

    Notez qu'un nouveau film sur les « méchants extraterrestres qui envahissent la terre » est censé sortir pendant la fête d'Action de grâce. Vous êtes-vous interrogés sur les raisons de cette intense campagne anti-extraterrestres. Eh bien, l'humanité se rendra bientôt compte que les extraterrestres sont BIEN RÉELS et qu'ils n'ont aucunement l'intention de faire du mal à quiconque.

    Comme nous, qui sommes vos Frères aînés et collaborateurs de Lumière, possédons une plus grande maîtrise que vous de la science des probabilités, nous avons une idée très claire du plan d'action de l'adversaire. Le rôle que nous jouons dans cette mise en scène nous procure beaucoup de plaisir; il consiste notamment à vous faire profiter des leçons découlant de ces activités et à vous aider à appréhender toute la Vérité transcendante.

    Revenons à la « comète » Hale-Bopp. Une récente photo [voir page suivante] révèle la présence d'un très grand objet (quatre fois plus grand que la Terre environ) à proximité de la comète. Ce cliché a été pris Par un astronome amateur de Houston, Chuck Shramek, qui observe Hale-Bopp depuis un certain temps déjà. Jeudi soir dernier [14 novembre 1996] à environ 6 heures (heure de Houston), alors qu'il commençait d'observer la « comète », il vit un énorme objet mystérieux près de cette dernière, ABSENT LA VEILLE.

    Ce nouvel objet, aux contours très diffus, qui se situe un peu au-dessus et à la droite de Hale-Bopp, ressemble à Saturne en ce qu'il semble être entouré d'anneaux à hauteur de son centre. Il présente une autre caractéristique intéressante : la lumière qu'il émet est d'une intensité tout  à fait uniforme,  sans points noirs ni fluctuations de luminosité. Cela suggère qu'il est la SOURCE DE LUMIÈRE, celle-ci n'étant pas due à un reflet. Un indice peut-être?

Quelques mois après la découverte de la « comète », on a observé qu'elle suivait un mouvement en spirale. Il semblerait qu'elle tourne autour d'une grande masse centrale - l'objet mystérieux en question? Prêtez attention à ces phénomènes : les corrections de trajectoire et l'apparition subite d'un grand corps céleste lumineux!

315
****************************

****************************

****************************

    [Note de l'éditeur : les incidents entourant la prise de cette photo et sa publicité imprévue sont
remarquables. Si l'astronome amateur, Chuck Shramek, de Houston, n 'avait pas poursuivi aussi fidèlement son observation quotidienne (ou presque) de la comète, la constatation de la présence soudaine du compagnon mystérieux, le jeudi 14 novembre 1996, n 'aurait pas été aussi frappante ni convaincante.

    Par ailleurs,  Shramek,  qui exerce la profession de présentateur à la radio, a eu l'excellente idée de prévenir un confrère, Art Bell, qui anime une mission radio nocturne très écoutée, diffusée aux Quatre coins de l'Amérique. M. Bell a immédiatement téléchargé la photo de Shramek sur son site web (http://www.artbell.com), puis a interviewé Shramek le même soir, lors de son émission, où il a abordé  avec lui le caractère extraordinaire de ce phénomène. La nouvelle s'est alors irrémédiablement  répandue.

      Dès lors, comme si les sinistres maîtres- illusionnistes de ce monde n 'avaient déjà pas assez  de  mal à répondre aux questions embarrassantes posées par le public au sujet de Hale-Bopp proprement dite, ils furent de surcroît confrontés à la difficulté d'expliquer la présence du compagnon mystérieux, dont la photo était diffusée dans tout le monde, via Internet.

    Comme vous pouvez l'imaginer, les odieux manipulateurs de l'élite ne perdirent pas de temps pour étouffer l'affaire. Ils exercèrent leurs pressions habituelles sur les professionnels corrompus - des prostitués - des milieux de l'astronomie, qui se sont hâtés de jeter le discrédit sur M. Shramek et d'infirmer le témoignage photographique du compagnon de Hale-Bopp. La campagne de désinformation qui a suivi fut à la hauteur de celle qui entoura le meurtre de la princesse Diana. Selon certaines rumeurs, des photos pareilles à celle de Shramek auraient été prises par des membres bien placés de la communauté scientifique, mais dans le climat de Gestapo régnant, ces individus préférèrent éviter toute publicité.

317

    Au moment où « l'affaire » Hale-Bopp atteigne son zénith, plusieurs échanges d'informations eurent lieu sur Internet, ayant pour but de nier catégoriquement les phénomènes particuliers entourant la comète. Quels étaient lesdits phénomènes?

    Consultons un bon document à cet égard, intitulé « What The Hale Is Really Going On », dont voici un extrait :

    « À l'été 1995, Alan Hale et Thomas Bopp, deux, astronomes amateurs, découvrirent, indépendamment l'un de l'autre et accidentellement,  une nouvelle comète à laquelle, comme le veut la tradition, ils donnèrent leur nom. Fait inédit toutefois, alors que ce genre de découverte a lieu en général  trois ou quatre mois avant que le corps céleste n 'atteigne son point le plus proche de la Terre et du Soleil, la comète Hale-Bopp fut observée vingt mois avant. Du jamais vu!

    « L'apparition de cette comète est liée à des aspects étranges, sur lesquels les milieux officiels se sont montrés avares d'explications :
 

* Lorsque Hale-Bopp était à la distance de la comète Halley, sa luminosité était mille fois plus intense que celle de cette dernière.

* La comète a été aperçue pour la première fois lorsque sa distance du Soleil était beaucoup trop grande pour que sa chevelure gazeuse ne se forme. Pourtant elle possédait une gigantesque chevelure, d'un diamètre dépassant celui du Soleil.

* Des observations à l'aide du télescope spatial Hubble et d'autres puissants télescopes installés au sol révélèrent des détails curieux, tels que des fragments se détachant du corps de la comète sans raison naturelle apparente, puisque celle-ci était trop loin du Soleil pour subir des effets gravitationnels ou thermiques qui auraient expliqué ce phénomène.

L'orbite de la comète est très étrange, comme si une intelligence l'avait tracée pour attirer notre attention. »


    Le 3 décembre 1996, le CONTACT publia (à la une) un  article de Ray Bilger abordant ce sujet d'une façon plus complète que les médias et sous un angle historique, en se reportant aux textes d'astronomie de l 'époque sumérienne. Précisons que l'establishment répugne à l'idée que le public puisse avoir accès  à ce genre de documents. Se situant davantage dans le cadre qui nous intéresse, l 'article en question rendit compte d'une interview que Ray eut avec un professeur d'astronomie enseignant dans une grande université technique, et qui semblait tout à fait au courant de l 'existence du compagnon mystérieux de Hale-Bopp. Voici un extrait de l'article de Ray :

    « Ce professeur d'astronomie, possédant également une formation de physicien et d'astrophysicien, nous a révélé qu'il détenait des centaines de photos de haute qualité,  de résolution élevée, du   compagnon de Hale-Bopp, prises à l'aide du télescope de l'observatoire de l'université où il enseigne.

    « Ces clichés indiquent que l'étrange objet est un vaisseau spatial plus grand que la Terre.
319

    « II est lumineux et se déplace tout autour de Hale-Bopp, De plus, il envoie des signaux radio qui ont été captés par nos radiotélescopes!

    « L 'anonymat de ce professeur s 'explique par le fait qu 'il a l'intention de publier ses nombreuses photos et informations la première semaine de décembre 1996. S'il n 'est pas réduit au silence avant la réalisation de son projet, ses révélations ne manqueront pas de secouer le monde. »

    Comme les révélations annoncées n 'ont pas paru, on peut présumer que des mesures radicales - allant parfois jusqu 'à des menaces de mort - ont été prises à l'égard de l'astronome en question. Des moyens détournés auraient été utilisés pour amener, sinon forcer ce professeur à honorer son engagement et à apporter la preuve publique de ses prétentions. Certaines de ces tentatives, savamment élaborées, ont même pris la forme d'atteintes à la crédibilité d'un tiers, titulaire d'une chaire dans la même université. Ces efforts toutefois ont été vains.

    La réticence de notre professeur a été interprétée délibérément comme la preuve de son manque de crédibilité. C 'est une technique de désinformation courante, qu 'il s'agisse du cas évoqué ou, par exemple, des inventeurs de la fusion à froid de l'Université de l'Utah. Ceux-ci disposent maintenant d'un superbe laboratoire dans le sud de la France, grâce à la générosité de Toyota, alors que les médias américains les ont proprement vilipendés, conformément aux consignes que ces prostitués ont reçues des instances manipulatrices.

320

    La campagne de désinformation, qui a atteint toute son intensité peu de temps après les révélations de M. Shramek, tentait à la fois de disqualifier ce dernier (après tout, ce n 'est qu 'un amateur!) et de nier l'authenticité de ses clichés photographiques, plutôt gênants. La possession de ces preuves matérielles est une protection importante pour lui, même si les soi-disant experts ont essayé de faire passer l'objet photographié pour une forme « d'émanation gazeuse ». [Certains procédés ne changeront donc jamais!]

    Mais passons à un autre sujet. Braquez vos jumelles sur les manipulateurs de ce monde : ils préparent des manúuvres de diversion pour mieux contrôler la multitude, dont des tremblements de terre dévastateurs sur la côte ouest des États-Unis. Des failles importantes subissent un bombardement de particules constant et bien dosé; récemment, on a observé une recrudescence de ces attaques.

    L'objectif actuel est de créer un incident majeur vers la fin de ce mois, en novembre ou début décembre. Mais, comme toujours, ces projets sont sujets à modification à bref délai.

    Les maîtres de ce monde, dénués de tout scrupule, ont besoin de créer une « déflagration » suffisamment forte pour que son onde de choc stupéfie la population américaine, et seul un incident massif tel qu'un puissant séisme leur permettrait d'atteindre leur but. Ou alors, ils pourraient orchestrer un simulacre d'invasion extraterrestre, ou même déclencher une calamité nucléaire ou biologique.

321

    Ces lugures personnages qui vous asservissent et vous manipulent, tentent désespérément de conserver leur forme de pouvoir....

*************************

Remarque personnelle:

    J'ai appris dernièrement pourquoi il y avait si peu d'information sur les ovnis provenant des astronomes et des astro-physiciens. {Tenez bien vos tuques gens du Canada et d'ailleurs...}

    Les professionnels du monde entiers dans l'astronomie sont tenus d'obéir aux directives uniques d'une entente ou d'un pacte international qui leur demande de déclarer à leur supérieur immédiat tout observation qui leur ferait croire à un engin spatial extraterrestre, ou une communication extraterrestre, afin que cela soit immédiatement rapporté à un centre de contrôle aux États-Unis; de n'en parler à aucun média d'information ou journaliste; de tenir cela secret; de libérer toute bande d'observation électromagnétique concernant le phénomène en cause dès la demande de ce centre de contrôle et de gérance et de s'en tenir aux conclusion officielle de ce CENTRE et de leurs responsables.

    Il en va donc de leur carrière, de leur gagne-pain, de leur crédibilité et parfois même de leur vie... C'est pourquoi ils parlent si peu officiellement et qu'ils tiennent tous le même discours bébête et stupide dicté par une seule et même source étatsunienne d'information et de conclusion. Et gare à ceux et celles qui oseraient contrevenir à ce processus et à ce procédé où "une Tête de Gamique" dicte seule tout ce que doit croire et dire tous les autres.

    Avant c'était le Pape qui jouait ce rôle et les curés et prêtres pensaient à la place de tout le monde et pour tout le monde soit-disant civilisé... Plus ça change et plus c'est pareil...

    ET comme SETI est un organisme de la NASA et que tous les deux déclarent officiellement n'avoir jamais rien observé, vous pouvez comprendre facilement pourquoi les astronomes et les astrophysiciens n'ont jamais rien trouvé jusqu'à présent, même si...

    Même si quoi ?

    Et bien imaginez-vous donc qu'un groupe de scientifique se sont penchés sur l'affaire de Rosswell et qu'ils ont réussi à lire ce qu'il y avait d'écrit sur une note militaire interne que tenait à la main l'officier chargé d'expliquer, devant la caméra qui le filmait en 1947, que ce n'était qu'un vulguère ballon sonde qui s'y était écrasé... niant par le fait même tout existence de soucoupe volante ou d'extraterrestre dans cet écrasement.

    Le fait indubitable est que ce message demandait d'Envoyer  cet engin dans une de leur base militaire bien précise et nommée sur ce papier ainsi que d'envoyer les corps et êtres trouvés sur place dans une autre base militaire nommée et qui s'occupait elle de ce genre de responsabilité!!!

    Donc, comme vous pouvez le constater, il est prouvé dorénavant que les militaires mentent effrontément, cachent la vérité, désinforment... d'une part... et d'autre part qu'ils savent que cela est vrai, que les extraterrestres existent et nous visitent, qu'ils ont eu entre les mains la haute technologie des extraterrestre pour développer ou copier la leur depuis des décennies... {sans oublier les rencontres officielles avec eux, l'établissement d'un accord de coopération... d'une permission pour ces extraterrestres d'établir 7 bases sous-terraines aux États-Unis dont deux communes avec eux pour des expériences (entre autres génétiques)... et il y a bien plus encore.... comme d'autres sources d'informations nous le divulguent ailleurs dont le livre du colonnel Corso -> Le Jour après Rosswell que vous pouvez aussi lire sur mon site.

http://www.jacquesfortier.com/

***************************