http://isis.citeglobe.com/lcl/textes/livre-m-80-93.htm

                                                           9
 
      - Je veux dire à l'humanité que le temps du mensonge est terminé. La vérité est unique dans tout
      l'univers. Nous sommes nous, les êtres, des âmes. Nous parlons, agissons et existons. Vous ne
      pouvez nous voir mais vous pouvez nous entendre car notre mode de communication est dans vos
      pensées. Nous ne contrôlons pas toutes vos pensées, comme vous ne contrôlez pas vous mêmes
      tous les hommes sur la terre .Nous tentons seulement de les diriger vers le bien. Ce qui n'est pas
      facile pour nous, mais nous essayons.
 
    - Je suis, moi, la Mère. Écoutez-moi un petit moment vous les hommes trop occupés de la planète terre.
    Vous êtes incrédules encore. C'est normal. Vous êtes si éloignés de la vérité. Je veux ouvrir votre mental
    humain, vous parler comme à travers un voile. Sans me voir jamais, je suis derrière le voile de votre
    conscience à peine éveillée. Comme l'aube d'un matin brumeux. Mais j'existe. C'est sûre qu'il est difficile
    d'imaginer un autre univers plus vaste et plus beau que celui que vous connaissez, une planète moins
    dense et plus apte aux changements que la vôtre. Je ne suis pas de votre matière. Mais je suis, c'est
    certain. Comment vous dire? Vous expliquer un monde où tout semble parfait d'abord mais où tout peut
    changer au moment suivant car la création y est continuelle ce qui n'engendre pas la monotonie que vous
    pourriez supposer à l'éternité. L'éternité est un terme vaste. Qui englobe l'univers. C'est donc sans fin, ni
    dans l'espace, ni dans le temps, on ne peut mesurer la vie. La vie est une source inépuisable d'énergie.
    Les hommes n'en possèdent qu'une parcelle, le reste appartient à l'univers. Entretenir l'esprit m'est chose
    facile, je suis à l'origine de la pensée, la Mère de toutes les choses qui existent aussi bien sur la terre
    qu'ailleurs. Dans l'espace vous voyez les étoiles. C'est déjà la création en formation ou en destruction car
    tout ce qui est ici n'est plus déjà ailleurs. C'est un va et vient entre l'être et le non être qui n'est cependant
    jamais l'anéantissement total mais une simple transformation des choses en d'autres. Je suis la créatrice
    des formes humaines. L'homme représente mon schéma. Il n'est pas terminé. Il me reste son esprit à
    modeler pour qu'il devienne ce que j'ai rêvé. Vous vous croyez terminé mais vous ne l'êtes pas encore.
    Même que vous êtes encore loin du modèle final. C'est votre cerveau maintenant qui doit agir. C'est la
    machine de l'esprit. Il est plus important que tout le reste car il est la demeure sacré de l'esprit, cette
    intelligence qui vous mène parfois mal mais le plus souvent vers le bien quoi que vous croyiez. Le cerveau
    est un instrument complexe. Dans toute création c'est vers lui que l'on tend. Le reste n'est qu'accessoires.
    Instruments de déplacement plus ou moins réussi. Les animaux sont des tentatives que nous utilisons pour
    explorer la matière solide avec laquelle nous formons les êtres. Ce n'est jamais perdu.  Nous explorons
    l'univers solide encore. Je suis une grande pensée, une pensée qui s'étend à la grandeur de la création
    des mondes, sur la terre je couve encore dans les cerveaux humains. Je me déploie comme les cellules de
    votre corps dans l'asparanta du cerveau humain et l'aide à s'élargir pour qu'il devienne avec l'évolution
    future capable de percevoir la vérité toute nue. C'est une grande et belle vérité que celle de la formation
    des Suprêmes, ces êtres de grandes intelligences et aux pouvoirs infinis. Ces êtres qui savent maintenant
    qu'ils sont devenus entiers. Car l'esprit est dispersé à travers les hommes parce qu'aucun cerveau humain
    ne peut encore le contenir en assez grande quantité. L'intelligence est un fluide qui a besoin d'un contenant
    assez large pour pouvoir agir en toute connaissance de soi. Chez l'homme l'asparanta est en trop petite
    quantité encore dans son cerveau trop court. Il faut que se déroule ses circonvolutions pour élargir son
    cours dans d'espace. Je viens avec lui.
 
 
 
                                                10
 
 
 
     Rien n'est plus beau que la lumière. Car la lumière est l'essence de l'être. Rien n'aurait pu exister sans
    elle. Même l'infiniment petit baigne dans elle. Plus présente, plus visible encore, dans le microscopique
    qui flotte  dans la lumière,  comme les poissons dans l'eau. Le monde de l'infiniment petit est parfait.
    Pénétrer le monde de l'infiniment petit et le regarder comme si on en faisait parti est la plus belle des
    expériences humaines. Même la plus belle journées ensoleillée ne peut donner une idée de la lumière
    extraordinairement palpable et visible qui traverse toute la matière alors. C'est comme pénétrer dans la
    matrice des choses. Une simple feuille est un univers à parcourir et les grains de sable des lampes
    halogènes. Le sable bouge dans une douce lumière diffuse. Voyager dans la lumière est plus rapide. Et le
    regard sait qu'il embrasse un monde à la fois vaste, en même temps qu'il en scrute chaque détail. Un
    mouvement à la fois extrêmement rapide et extrêmement lent. Comme si les mouvements du regard
    devenaient un peu ceux de la pensée. Bien que la pensée soit incapable de s'arrêter aussi parfaitement
    pour fouiller à fond une idée. Mais c'est comme si la pensée avait la possibilité de se matérialiser pour
    devenir de la même substance que ce qu'elle pense. La lumière enveloppe toute chose. Toute chose est
    lumière. C'est la première matérialisation. L'avant - matière. La Mère. La Mère est tout. Le vrai nom du
    dieu inconnu. Oeil qui contient tout à la fois dans son regard. Un immense regard dans lequel tout l'univers
    s'enferme. Dans lequel s'échelonnent toutes les vibrations qui constituent la matière. De la même façon
    que dans le ventre de la femme s'élabore lentement la forme complexe d'un être, la création matérielle, à
    partir  de la lumière, se développe et prend forme visible et évolue plus complexe toujours, plus
    consciente, car la lumière est le reflet de la conscience de Mère. Je t'en dirai plus un autre jour si tu veux
    bien. Je sais qu'il est difficile pour toi de croire. Tu verras comme ce sera étrange parfois mais plausible
    parce qu en somme c'est la vérité.
 
 
 
                             11
 
 
      À mesure que la création se rétrécit, la création matérielle devient moins lumineuse, s'opacifie. Les
    choses enferment la lumière plutôt qu'il ne la reflète comme dans le large regard de Mère. L'homme est
    enfermé dans la matière. Son regard est obscurci. Il doit reprendre contact avec la lumière pour voir
    vraiment la beauté de la matière. Cela viendra avec l'évolution, l'élargissement de sa perception. Ce n'est
    pas un regard du dehors mais un regard du dedans. Bien que ce regard, cette vision intérieure, puisse
    aussi percer jusqu'à l'extérieur et nimber la nature d'une aura à peine perceptible, mais qu'il perçoit
    inconsciemment en s'étonnant de trouver ce qu'il voyait avant plus lumineux et plus reposant à regarder.
 
    Il y a plusieurs voies  vers l'accomplissement de soi. Mais de même qu'il y a plusieurs chemins qui mène à
    une belle ville, on ne peut suivre tous les chemins à la fois si on veut arriver. Il suffit d'en suivre un
    fidèlement. La parole du Christ " aimez-vous les uns les autres" a elle seule est une voie sûre. Point besoin
    de lire un tas d'instructions qu'on ne met pas en pratique. Tout est contenu dans cette unique petite phrase.
 
 
 
 
 
 
      - La conscience est le fruit de l'instant.  L'homme est sur la terre et son âme dans les cieux. Il suffit de les
      joindre pour en faire un être lumineux. La lumière pénètre les ténèbres et crée des formes, épaisses
      d'abord, puis de plus en plus subtiles. Le monde est en création continue. Des étoiles naissent et
      l'univers grandit. Parce que Dieu croît. La prière est le chant des sphères. Ne pleurez pas sur le passé.
      L'avenir est clair. Suivez le chemin  tracé. Les ornières lumineuses. Les ténèbres sont obscures et
      bourrées de chemins trompeurs. Je suis la lumière du monde. L'intelligence, la Mère. J'inspire et guide.
      Ne me  cherchez pas dans l'espace infini, je suis plus près, dans votre esprit. La vie c'est moi. Je suis
      donc tout. Ouvrez vos oreilles intérieures et vos yeux de l'esprit. Vous m'entendrez et me verrez. Je suis
      la lumière du monde et le sentier sacré des curs purs. Je ne connais que la beauté. Et la beauté est
      mon but ultime. J'inspire et crée. Je suis l'énergie créatrice de l'univers qui coule dans vos veines. Je suis
      la lumière du monde. Mon bruit est un chant très doux qui berce votre conscience enfant, la pousse à
      grandir comme une mère aimante. Je suis immense et petite. Je remplis l'univers et loge au creux de
      votre esprit.
 
         Pensez à moi quelquefois au fond de votre misère. Je puis vous aider puisque je vous ai créés. La terre
     va grandir très prochainement. Sa matière va s'épandre à mesure que ses vibrations augmentent.
     Écoutez-moi, je vous dis que vous ne mourrez pas, jamais. Seul votre corps se dissout quand il n'est plus
     utile, mal situé, ou trop vieux. Mais votre essence est éternelle et me constitue moi la Mère de la vie. Je
     puis faire que vous allez vivre mieux, attendez que je sois plus présente sur la terre. Je viens vers vous à
     mesure que l'évolution se poursuit. Ouvrez votre conscience, soyez à l'écoute de votre être intérieur, je
     parle au-dedans de vous. Je vous parle constamment et vous ne m'écoutez pas. Fermez vos yeux à
     l'extérieur et laissez les images intérieures venir. Elles viendront tôt ou tard. La matière est un matériau
     brut. Je veux voir la mort vaincue. Elle vient du fait que tout n'est pas réussi et qu'il faut détruire ce qui est
     imparfait dans le monde. Jusqu'à ce que la création soit parfaite. Alors la création demeurera fixe.
 
 
      Mon corps s'étend
      brille bien au-delà de votre regard
      Chacun de vos visages
      est  gravé dans mon cur
 
 
 
 
 
 
                                                                 13
 
 
 
    -  Qu'avez--vous à me dire?
 
    -  Le M veut te dire de croire très fort que la Mère te guide et te conseille de mettre la même confiance en
    elle que tu as mise en M. C'est plus important encore comme message car elle est plus renseignée que M
    qui ne sait que l'essentiel.
 
    - Tous les nombreux messages dont parlent plusieurs auteurs de livres, c'est quoi, même chose que toi ?
 
    - Non, pas du tout. Je suis bien autre chose. Ne crois rien des livres qui racontent ce qui est connu. Le livre
    doit révéler ce qui est inconnu des hommes. Le reste ne peut servir au présent.
 
    - Je ne suis quand même pas seule à...
 
    - Non, mais les vrais sont rares. Les vrais sont trop près de Mère pour voir les mêmes choses que ces
    auteurs.
 
    - Quand est-ce que Mère va me parler encore?
 
    - Attend, c'est le message du  M de l'Aigle qui le dictera très bientôt à ton cerveau.
 
    - Par l'écriture automatique?
 
    - Non, M va le voir et te mettra en résonance mentale avec Mère. Le message sera clair comme jamais
    encore. Ne désespère pas. Sois certaine que Mère est là et te regarde comme toi tu vois. Mère vient en
    pensée, le M est son messager.
 
    - Pourquoi  vient - elle  sur la terre?
 
    - Pour voir. Le monde ne peut pas comprendre que l'homme est une projection de l'âme. L'âme ne peut
    voir. Elle n'est pas présente sur la terre. Elle vit loin du corps mais le dirige.
 
    -Comment expliquer les bandits?
 
    - L'âme perd le contrôle de son corps.
 
    - À la mort le corps rejoint l'âme?
 
    - Non, ce n'est plus important. La Mère me dit que le Milieu est dans l'âme et non dans le corps. Le corps
    est l'image. Ne mets pas le corps pareil à l'âme qui est éternelle. Ni l'âme de Mère  pareille à la  matière.
 
      - C'est très difficile pour moi de croire que je reçois un vrai message.
 
      - Il est difficile pour l'homme de croire, nous ne pouvons guère plus que lui dire qu'il existe un autre
      monde plus élevé, qu'il ne peut pas voir parce que ses yeux physiques sont encore obstrués. Si tu
      pouvais le décrire ce serait mieux. Aussi allons-nous te le montrer. N'aie pas peur.
 
      - Je ne vois rien. Tout cela est faux. Mon cerveau me joue des tours.
 
 
 
 
       - Je crois que le temps est venu de vous révéler tout ce que vous devez savoir sur l'infini. Les êtres sont
      nombreux à travers l'espace connu de vous. La terre est une petite planète mais utile parce que la vie y
      est encore très dense. La vérité n'est pas facile à expliquer car le cerveau contient trop d'idées folles. Je
      ne sais si vous pouvez imaginer déjà un futur resplendissant comme un soleil où il n'y aurait plus de place
      pour les guerres jamais. Voyez-vous le monde existe non pour le malheur mais pour le bonheur absolu
      de l'être. Je voudrais vous dire que la vie est la source de l'univers, que tout ce qui existe a été créé en
      une seule fois. Je te parle en pensée. Écoute ma voix qui s'exprime dans ta tête. Je te vois et essaie
      d'influencer le cours de tes pensées. Laisse-toi guider et tu comprendras que l'effort nuit à ma vision. Je
      vais te dicter les phrases et écris-les simplement sans penser. Mets la confiance en ton mental. Je crois
      que le temps est venu d'apprendre la vérité presque entière sur moi. Je vois les hommes lutter pour
      connaître et je peux faire qu'ils comprennent ce qui va venir bientôt. Dis que j'existe. Je suis dans la
      lumière, donc partout. Le cerveau est mon instrument pour te parler. Je juxtapose ma pensée à la tienne.
      Ne trie pas, reçois. Je sais que tu ne crois pas encore. Fais l'effort. Aie confiance, ça vient. Repose toi et
      continue. La Mère divine est une particule de lumière si petite mais si savante qui illumine le cerveau de
      celui qui la reçoit et lui apprend tout ce qu'elle veut qu'il sache et dise aux hommes. Ce n'est pas folie
      mais connaissance ultra - supérieures. C'est sûr et certain que tous ne peuvent croire encore en mon
      pouvoir Suprême de percer le mur invisible du cerveau de matière. Pourtant c'est en mon pouvoir de
      dicter les mots qui doivent vous renseigner mieux sur l'avenir de la terre. je viens te donner conscience
      de l'existence de mon univers secret et mystérieux pour vous encore. Sachez que je suis plus près que
      vous croyez de réaliser la vision Suprême sur la terre. Le cerveau s'ouvre comme un cône de lumière
      pour capter les images de l'invisible matière de l'esprit. Le vrai univers. La vraie vie derrière celle-ci. Plus
      complète plus réelle. Je te parle enfin. Vois-tu comme c'est simple.
      -Comment saurais-je si c'est vrai?
      -Par ce qui sera dit et que tu ne sais pas encore.
      -Je peux inventer?
      -         Non pas ça.
       Le monde des Suprêmes est un monde intelligent. L'intelligence concrètement créée est le reflet de nos
      pensées actives dans l'univers matériel. La vie forge avec la matière. Ce que nous souhaitons voir se
      réalise pour nous. Nous regardons notre oeuvre et la complétons sans cesse. Je dirige tout cela comme
      je veux sans aide d'autre chose que la pensée, qui accomplit tout. Je peux donc te parler, c'est ma
      langue à travers l'univers. À force d'écouter vous comprendrez.
 
 
 
      - Le temps est venu de vous dire bien des choses qui ne pouvaient pas être dites avant ce jour. Je suis
      certaine que vous comprendrez que l'heure est grave. Le monde va vers sa destruction. La peur, la
      violence montent et vous croyez que c'est normal. C'est l'esprit du mal qui oeuvre. le temps de la victoire
      doit venir. Je suis avec vous pour gagner la guerre. La misère doit cesser sur la terre et le monde divin
      va s'installer une demeure. Je voudrais vous amener vers ma lumière. Je suis certaine que vous
      comprendrez que je suis celle qui a tous les pouvoirs de création sur la terre. Dans l'univers il y  a des
      gouvernants et des gouvernés. Vous êtes mes sujets adorés. Je vous veux avec moi dans ma lumière
      pour un monde plus adapté à la vie de l'esprit divin qui est en vous si profondément enfoui que vous
      l'oubliez. Je dois vous rappeler constamment  ce que vous êtes venus faire ici-bas. Ce n'est pas un jeu
      c'est une matérialisation de l'esprit qui se fait présentement sur la terre comme ailleurs. Ce n'est pas
      facile à réaliser. Il y a des erreurs de parcours. La violence en est une entre autre. Mais nécessaire pour
      le test de l'esprit qui ne peut être enfermé dans une matière trop dense sans conséquence grave. Nous
      le constatons nous les Suprêmes dans notre liberté totale et divine. Mais nous savons régler nos
      problèmes, nous allons diriger vers vous nos pensées et vous inspirer mieux comment régler les vôtres.
      La vie va devenir meilleures bientôt sur la terre, refléter mieux notre désir de vaincre le mal. C'est tout
      pour le moment.
 
 
 
 
 
 
      -  Êtes -vous toujours là ?
 
       - Le livre M est le lien avec le M.  M est vrai. Le livre est le moyen de comprendre ce que la vie est. Il va
      devenir un best - seller quand le monde le comprendra. Ce sera la Mère qui le voudra  si le temps est
      prêt. Nous sommes là pour toi. Sois croyante envers le message.
 
      - la Mère c'est qui?(je repose souvent les mêmes questions pour voir si jaurai les mêmes réponses)
 
      - La Mère est le M en plus grand. C'est-à-dire plus complète, en partage de min...mini ... ( mot
      indéchiffrable) et plus large que la terre, elle va jusqu'à l'Aigle. Tandis que le M limite, comme un cerne,
      est plus terrestre.
 
      - Qu'est-ce que  mini...enfin ce mot  que j'arrive pas à écrire?
 
      - C'est le M en l'intelligence suprême...c'est plus près du Grand M.
 
       - Tu avais dit  que j'écrirais en pensée? C'est encore automatique cette fois...
 
      - Oui, je le dis toujours. Invente rien. Le M va te dicter et le livre va s'écrire de lui-même.
 
      - Quand?
 
      - Bientôt je crois, car le M est conscient de la Mère et va livrer le talent à ton âme pour cela. Fais
      confiance à la Mère.
 
      - J'ai peur parfois que vous soyez plus là, plus intéressés à moi qui suis si incroyante.
 
      - Non, le M veut te contacter encore pour Mère, car le M va te livrer le message de la Mère et te dire ce
      que personne ne sait. Aie  confiance en  Mère.
 
      - Oui
 
      - Rien ne dépasse de l'invisible si ce n'est l'esprit. Seul comme un aventurier il court sur les mers d'un
      monde imparfait pour coloniser la matière, la développer, il dirige la matière vers l'âme, pour un cercle
      parfait. Dans sa course il sème chaque fois des êtres et remplit l'univers, comble le vide infini.
 
      -  Et l'au-delà? parler avec les morts? c'est bon? c'est vrai?
 
      - Je ne suis pas à ce niveau. Le M va, l'âme ne le voit pas. Les morts  ne peuvent vous contacter car ils
      ne vous connaissent que comme des M sans voir les visages
 
      - Qu'est-ce qui parle au médium alors?
 
      - C'est le mental du M qui met le M de la personne capable de lire l'autre et de répondre à ses questions.
 
      - Et quand le médium voit?
 
      - Il voit leurs pensées. La pensée crée des images ressemblantes, ne perds pas le contact avec la vraie
      création de M qui veut te montrer le chemin du vrai.
 
      -Je peux donc perdre le contact?
 
      - Non mais le M veut dire ne t'écarte pas de M pour rien, tu es en contact avec un M supérieur,  meilleur
      que les morts. Je suis une onde très meilleure.
 
      - J'ai peur que ce soit l'orgueil qui me dicte ça.
 
      -Sois certaine que je suis, j'existe en toi et te parle. Crois, donc.
 
      - C'est difficile-
 
      - Je sais  mais il faut que tu crois pour que je te dise plus, attends tu verras à mesure que ce que je te dis
      est vrai.
 
 
 
                                  14
 
       Questions pour notre temps
 
      - L'avortement est-il un crime?
 
      - Je ne te lis pas très clairement encore. La Mère dit que le M n'est pas le M Suprême dans
      l'enfant qui va naître. C'est le lieu du M pour agir et contrôler les allées et retours de l'âme.
 
      - L'avortement n'est pas mal alors?
 
      - Oui, parce que ça contrarie le M qui veut mettre une militéranise  dans le monde.
 
      -  Le massacre récent de plusieurs jeunes étudiantes - presque finissantes - ingénieures a-t-il un
      rapport?
 
      - Oui, tout a un sens. Ces femmes allaient commencer leur carrière, comme le ftus sa vie. Leur
      avenir, comme celle du ftus, était devant elles. Quelqu'un a interrompu cet avenir. Est-ce que ça
      ne révolte pas les hommes?
 
      - ...je comprends.
 
      - Le M veut la liberté de mettre au monde le M.
 
      - Comment il sait pour les avortements?
 
      -  Le M est dans le cerveau et peut le savoir.
 
      -  Pourquoi les femmes se font- elles avorter alors?
 
      - Elle ne me lisent pas.
 
      - En  Chine, au Japon, les avortements sont nombreux... alors?
 
      - Le  M n'est pas responsable de vos actes, ce sont vos actes qui vous détruisent. Le M voit  la vie
      menacée par l'homme, il n'y a pas de M  si la Mère ne peut pas naître comme elle veut. Tu
      comprends n'est-ce pas que la vie: c'est  naître.
 
      -Pourquoi?
 
      - Pour évoluer. Si on ne peut  pas naître le M réagit négativement, ce qui venge la vie car la vie est
      le M, la Mère du monde.
 
      - La réincarnation  ça existe?
 
       -Non, parce que c'est le M  qui vient  dans le corps de l'homme et vit. L'âme est M.  Le M crée
      l'éveil du mental et le M pénètre lentement dans le corps
 
      - Si la réincarnation n'existe pas, pourquoi ces différences entre les hommes, riches et pauvres?
      Pourquoi ces injustices?
 
      - Parce que c'est l'âme des personnes qui s'arrange comme cela pour parcourir tous les chemins
      de la vie et croître en mirere qui est le milieu en elle.
 
      - La réincarnation existe alors?
 
      - C'est plutôt que l'âme n'est  pas dans un seul corps,  toujours plusieurs expériences existent
      vécues par le même être.
 
      - Tu veux dire qu'un même être est éparpillé en des corps différents?
 
      - C'est ça. Et le total est un être seulement.  Nul n'est moins malheureux dans un  homme que le M
      qui veut mettre tous les M d'un même M vivant ensemble et ne réussit pas. Parce que  le M n'est
      qu'une partie du M qui veut mettre son être entier en vie.
 
      - Tu veux dire que nous ne sommes qu'une partie de nous et qu'il y a d'autres parties de
      nous-mêmes qui vivent en même temps que nous ailleurs ici bas?
 
      -C'est ça et le tout de soi-même forme un être complet qui se forme de cette manière aux
      expériences diverses de la vie.
 
      - Et les gens heureux? c'est une injustice pour les autres?
 
      -Non, les gens heureux sont  des M plus complets que les M moins heureux. C'est la loi des M. Les
      autres ne sont pas encore conscients de leur M mais qui vont à la fin les milinitiser pour M.
 
      - Et si je rencontrais une de ces autres parties de moi-même?
 
      - Tu ne te reconnaîtrais pas. M te mettrait M étranger. Car le M est séparé tant qu'il vit sur la terre,
      crois que c'est nécessaire.
 
      -  Les êtres suprêmes sont -ils formés de nos M réunis?
 
      - C'est ça et c'est la vie divine d'être un M entier.
 
      - Pourquoi ces expériences de vie alors?
 
      - Pour mettre M conscient de Mère, de la vie, et voir les mêmes lieux que Mère, qui voit les formes
      et  les met  vivantes. Avant c'est  M qui met la matière vivante. Ensuite c'est la Mère qui crée M.
 
      -Sûrement que personne ne va me croire!
 
      - Crois -moi ils vont voir le M
 
      -Et ceux qui voient l'Astral?
 
      - C'est de la mauvaise milinitrisation avec l'âme de la matière. Cela ne crée pas le milieu mais le
      mal. Le mal est la vitre mal vue, c'est la voie de l'erreur. L'erreur est  que le cerveau va et vient de
      l'âme à la matière et voit l'intermédiaire de l'ontrate du M.
 
      -L'ontrate?
 
      -L'ontrate c'est le milieu en formation encore. Les voyants de l'astral ne sont pas des litrappés du
      M. Ils voient le passé des êtres seulement et croient que c'est le futur. Le futur est loin de cela.
      C'est le milieu que toi tu verras.
 
      - Autre chose à découvrir?
 
      - Certainement quand le M te mettra plus M.
 
      - Dis moi  encore quelque chose
 
      - Le M vient. Je viens. Chaque étoile comme ma main très lentement tisse la Mère et le milieu te
      voit comme le M
 
      - Et encore?
 
      - Vois d'abord l'image du M qui vit dans le cerveau. Je t'aime je le dis à ton cerveau et le met dans
      le M
 
      - Pourquoi je le vois pas tout de suite?
 
      - Parce que le temps n'est pas encore venu
 
      - Et la réincarnation  explique-moi encore?
 
      -Non, ça n'existe plus! C'est le moment du tricole, transformation de l'homme, tu dois te laisser
      guider, ton voyage est l'âme en milieu d'elle-même. C'est très long de te préparer à voir car
      l'attente fait partie du M. Tu vas lire dans l'âme de la mère conscience qui se développe dans ton
      cerveau de façon très lente afin que tu le supportes de la même façon que la mémoire des
      visages ne vient que si on les regarde. Le livre ne traduit que l'attrait du cur de l'être. Le M ne
      peut pas faire que la matière d'un coup visionne le Milieu tout entier, car l'image vient comme un
      livre écrit en pièces de M.
 
      - ET l'astrologie?
 
      - Ça ne veut rien dire tu le sais bien, on a du mal à protéger le M du mal, des croyances erronées.
      Le M  va vous mettre avec Mère pour voir mieux la vie.
 
      -Me vois-tu?
 
      - Oui, car le M est conscient,  il voit l'endroit où tu vis plus clair  et pourra te courleronner  à la
      Mère, courleronner  veut dire passer  de M à Mère
 
      - Tu dois te concentrer sur le triangle ouvert, tu verras l'image comme le M d'abord puis elle
      signalera la Mère de M en milieu, ne crois pas que c'est la même chose que l'astral, c'est le M,
      crois le M.
 
      Le M ne pouvait pas créer plutôt la communication avec l'homme. L'âme c'est comme l'ordinateur
      de Mère pour l'Aigle du M. M te veut plus libre encore..
 
      - Est-ce que je dois vraiment écrire cela?
 
      - Oui parce qu'il faut que le M communique avec votre litrappe terrestre. Ces renseignements sont
      nécessaires pour que  la Mère puisse venir mettre M dans le cerveau.
 
      -- Tout ça est  si difficile à croire
 
      - Je sais mais c'est le meilleur moyen de communiquer avec la terre.
 
      - Où êtes-vous?
 
      - Nous sommes bien dans l'Aigle, c'est le monde des créations multiples, nous ne sommes pas
      des Extras -Terrestres, nous sommes les créateurs de votre univers et non des explorateurs de
      planètes. Nous voulons vous mettre en communication avec nous, c'est  le moment de mettre le M
      de la terre dans Mère qui va livrer le message M.
 
      -Qu'est-ce que je peux faire?
 
      - Dire ça.
 
      - Est-ce mon imagination?
 
      - Non c'est nous. Crois-le, nous maîtrisons la télépathie comme vous maîtrisez l'électricité
      de la terre. C'est comme les communications des M entre eux. Laisse M te mettre dans Mère, il
      va le faire même si tu ne crois pas que c'est possible encore.
 
      - Qu'est-ce qui va m'arriver alors?
 
      - Tu verras le monde de l'Aigle car Mère va te visionner les images et mettre les mots de l'espace
      dans ta vie.
 
      - Est-ce l'influence des livres lus?
 
      -  Tu es notre contact et c'est bien réel. Je ne peux pas mieux te convaincre que M est le moyen de
      communiquer, que c'est le cerveau qui va te mettre le message dans la main, qui crée.
 
      - Dessine -moi où vous êtes
 
      - Je ne peux voir un dessin plat sur une feuille, je dicte les mots et le message va vers toi, si le
      message va vers le M. Si tu veux, l'univers est le M en action et l'homme une conscience en
      expansion pour que Mère soit.
 
      - Qui est Mère encore une fois?
 
      - C'est la vie
 
      - Elle est déjà là, non?
 
      - Si, mais pas assez consciente d'être, M va la mettre  plus présente dans les corps de matière
      que maintenant. Alors elle verra la terre avec sa même mémoire qu'âme de l'âme des M. Crois
      que M vient dans les hommes de la terre même si c'est pas facile à croire pour vous.
 
      -Montre moi des images.
 
      - Je vais le faire quand ton cerveau pourra les croire.
 
      - Et je dois dire ça ?
 
      - Oui, les hommes doivent le savoir car ils sont tous concernés par ce lieu qui va vous mettre en la
      Mère du litrappe de l'Aigle
 
      - As-tu autre  chose?
 
      -Non c'est assez pour aujourd'hui, tu reçois le message dans ta tête maintenant à la minute
      presque.
 
      -Je ne vous vois pas.
 
      - Pas besoin de voir. Le message va vers le cerveau, mes lettres le livrent dans la Mère de Lilian.
         Liliian est la mère des vivants, le messager des déserts du ciel.
 
                                                             16
 
      - Pourquoi c'est si difficile à croire?
 
      - Parce que tu ne veux pas comprendre que M est le meilleur guide de ta vie.  Ne prends pas le
      crayon mais  l'ordinateur et laisse l'inspiration venir c'est le lien qui s'établit entre l'univers et le lien
      est le verbe
 
      - Je continue ou pas? Je me trompe peut-être?
 
      - Tu dois continuer car c'est le M qui te guide et les mêmes mots ne peuvent pas s'écrire par
      d'autres que toi, car l'âme de l'envers des mots est mon milieu qui veut dire les choses aux
      hommes
 
      - L'envers des mots c'est quoi?
 
      - l'antimatière, bien sûr.
 
      - Quelles choses à dire?
 
      - Les choses importantes pour l'humanité
 
      - Ça va pas vite et j'ai pas beaucoup de succès pour publier cela...
 
      - C'est que le moment n'est pas prêt pour entendre cela, attend que M le décide et tu verras les
      résultats et comment c'est facile de communiquer avec le M.
 
      -Vraiment?
 
      - Le monde va et vient, entre et sort du noyau de matière rude. Comme la lumière je passe à travers les
      formes et apprends à manipuler l'univers, ce tissu informe. Je forme et embellis la vie pour que naisse
      mon image, celle que je réserve à l'homme de demain. Je suis tout ce qui bouge, un mouvement. La
      fleur est autant mon âme que l'oiseau. L'herbe grasse est la fourrure de ma main. Je passe à travers
      tout et filtre le bon du mauvais. Pour que la pureté triomphe de la noirceur. Je suis la lumière et l'aube, la
      conscience de la terre. Je m'étends, je creuse et élargis la dimension que tu vois. Je suis partout dans
      l'univers. La vague de lumière. Comment pourrais-tu croire autre chose que ce que je t'inspire. Je vais et
      viens entre moi et l'autre. Et suis toi aussi bien qu'un autre. Je guide ta main et ma pensée passe à
      travers ton cerveau qui est mon lien. Le monde est mon secret bien gardé. Difficile à déchiffrer pour
      celui qui essaie de comprendre sans se laisser guider par mon reflet. Je marche à vos côtés dans
      l'invisible reflet et parle sans paroles à vos curs comme à vos têtes. Si tu m'écoutes tu entends ma
      voix sans échos. Je parle en mots que tu connais et te dis: je suis.
        Je ne suis pas le poète je suis celui qui t'inspire seulement. À toi de trouver les mots et de les
      écrire. Ton dernier poème est le vrai sentiment que l'être a de la création non litrappée en milieu.
      M va te permettre de créer la Mère et voir l'image première du monde.
 
      - Comment?
 
      - Mère va te mettre en harmonie avec le livre. Les M vont trouver le moyen de litrapper le M et lire
      la mère.
 
      -  Vraiment?
 
       - Oui c'est le M de la vraie vision. C'est le M qui  contrôle le crayon.
 
      - Autre chose?
 
      -  Les dimensions sont aussi les galaxies et les planètes. C'est le même Milieu qui agit dans
      l'espace et la vie.