http://www.davidicke.com/~french/icke/articles3/truthfree-fr.html
[1/14]
 

... Et la Vérité vous affranchira

                                        David Icke

                  Traduction des p. 49 à 59 de la version Anglaise Traduction: Mara.

     Je tiens beaucoup à remercier Mara, qui a traduit et m'a fait parvenir cet excellent
     travail de 10 pages du livre "...And the truth shall set you free". Ce passage décrit la
     création du système bancaire US (donc, mondial), donne des informations sur le
     Nouvel Ordre Mondial (NOM), ainsi que sur l’origine du Darwinisme ou "Loi de la
     Jungle", d’après lequel ce sont seulement les plus fort-e-s qui survivent ! C'est
     peut-être bon pour les animaux, mais cette loi devrait-elle s'appliquer aux humains ?
     Plusieurs d’entre vous m'ont demandé si “Louise Courteau Editrice” allait traduire ce
     livre. Je sais que, en ce moment, elle entreprend la traduction de "Children of the
     Matrix"... Réjouissez-vous, car il s’agit d’une véritable bombe...(Oups... interdit de prononcer ce mot
     maintenant!). Je vous invite donc à savourer le seul extrait en français que je connaisse de "...And the
     Truth shall set you free". Il me reste quelques copies en Anglais. Si vous en voulez une, écrivez-moi.
     Ce livre n'est pas encore traduit et je ne sais pas s'il le sera. Ça intéresse quelqu'un ? Écrivez-moi !

                        Traduction sur le site de: http://www.conspiration.cc

                         Et maintenant, bonne lecture! Allez tous: merci Mara !

                   (Car vous ne saurez jamais qui elle est, sauf si vous la connaissez déjà).
 

                        LE POUVOIR DU PAPIER

     Le Système Financier de la Réserve Fédérale* est un cartel de banques
     privées, dont la plus puissante est la Banque de New-York. Ce cartel a contrôlé
     jusqu'à présent l'économie des États-Unis; il a donc encore un impact direct
     sur nos vies, quel que soit le pays dans lequel nous vivons. Grâce à ses
     ramifications et connexions américaines, comme J.P. Morgan et Khun, Loeb
     et Cie, l'Empire Rothschild dirige les banques principales de New-York et, à
     travers elles, la Banque de New-York - ce qui lui permet de contrôler la
     Réserve Fédérale et l'économie américaine. Le président du conseil de cette
     même Réserve est nommé par le gouvernement - ce qui est une autre façon de
     dire que c'est l'Elite qui le dirige. Le cartel prête de l'argent qui n'existe pas au
     gouvernement des États-Unis, s'assurant ainsi que le pays - donc les citoyens
     aussi - croule sous les dettes aux banques.
 
 
 

     * "Federal Reserve System"

     Vers 1910, le comportement des banques les ayant rendues par trop
     impopulaires, l'Élite devait trouver un moyen de persuader le public d'accepter
     leur main-mise sur la nation américaine, tout en lui faisant croire que leur
     pouvoir était sensiblement amoindri. Aussi, lorsque le mémoire de la Réserve
     Fédérale fut présenté par "leurs" politiciens, les banquiers - qui l'avaient
     eux-mêmes rédigé - s'y opposèrent publiquement avec véhémence, donnant
     ainsi l'impression que ce projet constituait de fort mauvaises nouvelles pour
     eux. C'est ainsi que la loi pu passer sans problème en 1913, les Américains
     étant persuadés qu'elle allait retirer le pouvoir aux manipulateurs d'argent. Il
     n'en était rien: elle leur a donné le contrôle total. Par précaution
     supplémentaire, le mémoire fut présenté au Congrès juste avant Noël 1913,
     quand la plupart des congressistes étaient déjà partis en vacances dans leurs
     familles.

     Maintenant, l'Élite contrôle les taux d'intérêts des emprunts du gouvernement
     américain et elle peut déclencher des périodes de prospérité ou des crises
     financières quand elle en a besoin. La façon dont l'Impôt Fédéral sur le
     Revenu fut introduit est encore plus scandaleuse - et vous pourriez presque
     admirer leur culot. Pour que ce projet de loi puisse être accepté, et selon le
     Seizième amendement de la Constitution, il fallait le consentement de
     trente-six états minimum. Seuls deux d'entre eux donnèrent leur accord. Vous
     pourriez penser que, dans une démocratie, ce projet aurait été abandonné. Eh
     bien pas du tout, car ce n'est pas une démocratie. Filander Knox, alors
     Secrétaire d'Etat, informa le Congrès que les accords nécessaires étaient au
     complet, et l'Impôt sur le Revenu devint une "loi". Ou plutôt, en réalité, elle ne
     le devint pas. Cet impôt, collecté par le Service du Fisc * - qui s'approprie les
     biens de ceux qui ne le payent pas - est volé au Peuple Américain depuis des
     décennies, et ce vol continue encore aujourd'hui: la loi n'ayant pas été votée
     selon les règles, l'obligation de payer cet impôt est illégale. En 1985, un homme
     d'affaires Américain a gagné un procès intenté sur cette base. La lettre
     imprimée sur la page suivante (fig. 5), a été publiée dans "NEXUS magazine",
     une excellente revue australienne qui met au premier plan les manipulations de
     la conspiration mondiale. Cette lettre, adressée par le Commissaire du Service
     du Fisc à ses directeurs régionaux, apporte la preuve que la direction de ce
     Service et le gouvernement savaient parfaitement qu'il s'agissait d'un vol.
     Certains disent que cette lettre est un faux. Peut-être l'est-elle, mais si vous
     vivez en Amérique, cela vaut la peine de prendre les conseils d'un professionnel
     sur votre obligation à payer cet impôt.
 
 
 

     * "Internal Revenue Service"

      Tandis que cet étrange système d'argent étendait son emprise sur le monde, le
     pouvoir sur les événements humains et politiques se développait à pas de
     géants, partout sur la planète. Il a permis aux banquiers de l'Élite de générer
     des guerres et des révolutions quasiment à volonté, associés à d'autres
     éléments du réseau de la Fraternité. Cette dernière se répandait partout, se
     concentrant toujours davantage sur ses objectifs au fur et à mesure
     qu'émergeait le système bancaire. Une autre branche de la Fraternité avait
     officiellement été fondée le 1er mai 1776 par un professeur Allemand, Adam
     Weishaupt, dans le but de chercher à infiltrer tous les sièges de pouvoir en
     Europe. Cette branche fut appelée "Les Illuminatis* de Bavière" . Elle était
     constituée selon les lignes classiques de la Fraternité: des cercles de personnes
     n'ayant apparamment aucune relation entre elles, restant dans les coulisses,
     sans être informées du Plan réel, toutes manoeuvrées et dirigées par le même
     centre de contrôle. Adam Weishaupt a déclaré un jour: "La grande force de
     notre Ordre réside dans sa dissimulation; qu'il n'apparaisse jamais sous son
     nom propre, mais toujours sous le couvert d'un autre nom, d'une autre
     activité...". Il s'agissait-là d'un superbe résumé de l'approche Élite
     Mondiale/Illuminatis. (Quelques chercheurs disent que c'est plutôt en 1770 que
     Weishaupt fut chargé par les Rothschilds de lancer les "Illuminatis de
     Bavière").

     * Le terme "Illuminatis" vient des temps anciens et signifie "illuminés" ou
     "éclairés".

      Le complot des sociétés secrètes de la Fraternité visait la destruction des
     monarchies européennes, soit en les remplaçant par des républiques ou, plus
     rarement, en leur ôtant leur pouvoir et en gardant les monarques comme chefs
     d'Etats purement symboliques. Un-e monarque était puissant-e uniquement
     dans la mesure où il-elle soutenait le plan du Nouvel Ordre Mondial de
     l'Élite/Illuminatis, mais celles ou ceux qui refusaient d'être manipulé-e-s
     pouvaient compromettre sérieusement l'avancée du plan. Les manipulateurs
     pouvaient les assassiner et espérer que leurs remplaçant-e-s joueraient le jeu,
     mais ils ne pouvaient faire cela trop souvent.
 
 
 

      __________________________________

      LETTRE

     Service du Fisc Ministère des Finances

     A TOUS LES DIRECTEURS RÉGIONAUX 4 AVRIL 1985

     Le 5 mars 1985, une plainte pour évasion fiscale a été déposée par le Tribunal
     d'instance d'Indianapolis, Indiana, par l'avocat Américain Georges DUNCAN.
     Les accusations furent rejetées! L'avocat de la défense, Lowell BECRAFT, de
     Huntsville, en Alabama, a présenté les preuves irréfutables que le 16ème
     amendement de la Constitution des États-Unis n'a jamais été ratifié en propre
     et due forme. Cet amendement, qui établissait "l'impôt sur le revenu" a été
     signé en dépit de sérieux défauts. En réalité, deux états seulement avaient
     ratifié l'amendement, alors qu'il faut l'accord de 36 états pour que cette
     ratification soit valable.

     Les conséquences en sont telles que tous les impôts payés au Trésor depuis
     1913, sont dus et remboursables à tous les citoyens et à toutes les sociétés.

     La position officielle du service est, comme il en a toujours été, de procurer
     aide et assistance aux citoyens des États-Unis. Nous ne publierons rien, ni ne
     ferons de publicité à cet effet, car un remboursement total et immédiat
     provoquerait une très sérieuse ponction dans les ressources du Ministère des
     Finances. Pour ceux d'entre les citoyens qui prennent conscience de cette
     découverte et font une demande de remboursement total, expédiez-leur les
     documents de remboursements aussi rapidement et aussi calmement que
     possible...

     Prévenez chacun de vos directeurs de ne parler de cette situation à quiconque.
     Il n'y aura pas de déclarations écrites et vous devez détruire cette circulaire
     administrative. Le Secrétaire des Finances m'assure qu'il n'y aura aucune
     réduction des effectifs, car cette activité de remboursement nécessitera un
     minimum de 5 ans pour être achevée. Les directives supplémentaires vous
     seront transmises au fur et à mesure que les besoins se préciseront.

     (signature) ROSCOE L. EGGER, Jr. Commissaire du Service du Fisc
 
 
 

     Fig. 5: cette lettre est peut-être un faux, mais elle met néanmoins en évidence
     les grandes lignes de cette escroquerie.

     La Fraternité trouvait plus simple de remplacer la monarchie par des
     représentants du peuple élus par le peuple - qui seraient remplacés après
     quelques années. Si vous pouvez contrôler l'argent et les médias, vous pouvez
     largement décider de: a) qui va prendre la tête des principaux partis, b) qui le
     peuple va élire pour gouverner. Vous fournissez l'appui financier et utilisez
     votre réseau de sociétés secrètes qui ont infiltré tous les partis politiques pour
     placer au sommet ceux que vous avez choisis; et vous activez les principaux
     médias, vos médias, pour accroître la popularité de votre candidat aux
     élections et saper celle des candidats de l'opposition. L'illusion que l'on nomme
     sans rire "démocratie" constitue un véhicule merveilleux pour l'Élite
     Mondiale/Illuminatis. Ce fut leur création et qu'elle soit démocratique est bien
     la dernière chose que vous puissiez en dire.

     La Révolution Française de 1789 était un coup d'état des Illuminatis,
     provoquée par la même méthode qui est encore et toujours utilisée pour
     remplacer des monarchies non démocratiques par des "parlements du peuple"
     non démocratiques. La seule différence entre ces formes de règnes réside dans
     le fait que l'une se présente clairement comme une dictature, tandis que l'autre
     donne l'impression de la liberté. Lorsque les gens sont dirigés par un dictateur,
     quel qu'il soit, il arrive un jour où le désir de participer aux affaires du pays
     grandit au sein de la population et où elle va exiger une forme de démocratie.
     En d'autres termes, les gens vivant sous une dictature le savent et finiront par
     se rebeller. Le système qui remplace les monarchies, les démocraties factices
     comme je les appelle, fut conçu pour donner l'illusion du "pouvoir au peuple",
     tandis que l'ensemble était structuré pour que les rênes du pouvoir soient dans
     les mains de quelques uns seulement. En manipulant les événements et les
     élections par des interventions directes, la corruption et le pouvoir des médias,
     l'Élite pouvait être assurée que ses propres candidats deviendraient les
     présidents, premiers ministres et principales têtes d'affiche des États. Les gens
     se demandent pourquoi les dirigeants politiques mondiaux sont aussi souvent
     corrompus ou incompétents. C'est fait exprès. Ils doivent l'être. Et, enfin, il est
     difficile d'encourager les gens à se rebeller contre la tyrannie des démocraties
     factices alors qu'ils sont programmés pour croire qu'ils vivent dans une
     véritable démocratie. Quand les révolutions détrônèrent les pouvoirs
     monarchiques, bien peu remarquèrent qu'une forme de dictature avait
     simplement été remplacée par une autre.
 
 
 
 

     Si nous jetons un coup d'oeil sur le déroulement de la Révolution Française,
     nous allons voir la stratégie de base utilisée par l'Élite Mondiale et ses
     ramifications Illuminatis pour créer un conflit et tromper le peuple. Cela a
     commencé, comme d'habitude, par une crise économique entièrement
     fabriquée: un pays et son peuple sont d'abord plongés dans le désespoir par
     l'extrême pauvreté et l'effondrement économique. Comme il le sera répété
     tout au long de ce livre, les manipulateurs créent les circonstances qui feront
     dire à l'opinion publique: "Quelque chose doit être fait!". Quand cette étape
     est franchie (par une crise financière, une guerre, etc.,) les manipulateurs se
     mettent en avant, prétendant agir pour le bien du peuple, et offrent les
     solutions aux problèmes qu'ils ont eux-mêmes créés. Et ces "solutions" seront
     précisément les mesures qu'ils veulent mettre en place pour que puisse
     continuer le voyage vers le Nouvel Ordre Mondial. C'est ce que j'appelle le
     scénario du problème-réaction-solution. Pour cette révolution, comme ils
     voulaient que le peuple de France se détourne de la monarchie, ils ont planté
     les semences de la révolte par leur bonne vieille méthode de pauvreté et de
     dettes. Dans son livre "La vie de Napoléon", Mac Nair Wilson dit de cette
     époque:

        Un changement fondamental s'est produit dans la structure économique de
     l'Europe: les anciennes bases de la richesse ont cessé d'être mesurées en terres,
     récoltes, troupeaux et minerais. Un nouvel étalon a maintenant été introduit
     sous forme d'argent, à qui le titre de "crédit" a été donné.

     Les dettes furent mesurées en or ou en argent, deux métaux précieux que la
     France n'a jamais produits: en conséquence, ces dettes étaient destinées à
     grandir, de même que l'impossibilité à les honorer. Comme d'habitude, la
     Fraternité avait ses gens au sein de l'État dont l'un occupait la position-clé de
     ministre des finances du Roi Louis. Cet homme s'appelait Necker et se disait
     Suisse d'origine Allemande. Mac Nair Wilson écrit à son propos: "Necker ,
     s'était imposé auprès du Roi en tant que représentant du système
     d'endettement et donc de l'allégeance à ce système." Il avait la réputation
     d'un spéculateur audacieux et sans scrupule avant de rejoindre
     l'administration du Roi et, après 4 ans passés au Trésor, il avait manipulé les
     finances françaises au profit de l'Élite/Illuminatis et ajouté 170 millions de
     Livres Sterling* à la dette nationale. L'économie française était en lambeaux
     et l'agitation du peuple, plongé dans la misère, grandissait de plus en plus. Les
     Illuminatis pouvaient passer à l'étape n° 2 et activer le processus de la
     révolution. Ils le firent grâce au réseau de la Franc-maçonnerie.

     * 170 millions de Livres Sterling. Soit, en monnaies actuelles environ: 1,700
     milliard de Francs Français, 390 millions de Francs Suisses, 360 millions de
     Dollars Canadiens (à multiplier par le taux d'inflation depuis cette époque...),
     etc.
 
 
 

      La Franc-maçonnerie, venant d'Angleterre, fut introduite en France en l'An
     1730 et des noms prestigieux ne tardèrent pas à rejoindre ses rangs, comme
     Philippe d'Égalité, le Duc de Chartres et le Duc d'Orléans - qui devint Grand
     maître. La Fraternité utilisa ces personnages et bien d'autres pour établir la
     première assise de la révolution, encore relativement modérée dans ses
     exigences. Philippe d'Égalité était convaincu qu'il serait fait roi d'un état
     devenu démocratique lorsque le Roi et la Reine auraient été détrônés. Il ne se
     rendait pas compte de l'importance du bain de sang qui allait suivre. Il en était
     de même pour Lafayette, un autre révolutionnaire et ami de Benjamin
     Franklin. Lafayette, lui, voulait l'installation d'une monarchie démocratique
     sous le règne de Louis, le roi en place. Mais ces personnes n'étaient que des
     instruments utilisés pour faire démarrer la ferveur révolutionnaire. Les
     véritables instigateurs savaient exactement la sorte de révolution qu'elle allait
     devenir. Quand Philippe Égalité eut accompli sa tâche, il fut envoyé à la
     guillotine.

     Bien des gens différents sont mystifiés par les manipulateurs llluminatis pour
     qu'ils acceptent de jouer leur part du plan global - du véritable programme
     dont ils ignorent tout. Lorsqu'ils ont rempli leur rôle, ils sont éliminés. (Ceux qui
     lisent ce livre et qui sont aux plus bas échelons de la Fraternité pourraient
     méditer là-dessus pour leur propre salut, si ce n'est pour celui des autres). Une
     autre tête d'affiche était le marquis de Mirabeau. Il était financé par
     l'Allemand Moses Mendelssohn, un membre des Illuminatis. Le Rabbin Marvin
     S. Antelman décrivait Mendelssohn comme l'un des manipulateur-clés d'une
     clique "Juive", dont il pensait qu'elle avait plutôt cherché à détruire le
     Judaïsme ainsi que toutes les religions. Il dit que les membres de cette clique,
     unis aux non-Juifs, sont des disciples de ce qu'il appelle aussi: le "culte de
     l'Oeil-Qui-Voit-Tout". Il assimile ce groupe à la maison des Rothschilds et
     affirme que ce culte était la force cachée derrière la Révolution Française.
     Mendelssohn fonda le front Illuminati, le mouvement "Haskala", en 1776 -
     l'année où les Illuminatis de Bavière furent créés. Un autre personnage proche
     de Mendelssohn était Friedrich Nicholaï.
 
 
 

     Le Rabbin Antelman décrit Mendelssohn comme un "escroc" qui exploitait la
     mort du Judaïsme tout en prétendant être le promoteur de la religion et de la
     "race". C'est précisément ce qui s'est produit depuis et continue encore
     aujourd'hui: il existe une clique Juive globale dont les membres ne sont pas, en
     vérité, des disciples du Judaïsme et ne soutiennent pas le peuple Juif. Les loges
     Franc-maçonniques de France, particulièrement celles qui sont sous le
     contrôle de la branche "Grand Orient" de l'Ordre, furent infiltrées par les
     Illuminatis et utilisées pour enflammer la révolution. En 1786, Mirabeau forma
     une loge Illuminati lors d'une réunion au Collège des Jacobins. Ses membres
     devinrent "les Jacobins". La même année, un autre groupe Illuminati de
     l'Oeil-Qui-Voit-Tout, les Frankistes (d'après Jacob Franks) fut créé à
     Francfort. L'une des lumières dirigeantes de ce groupe fut Michael Hess,
     employé par Mayer Amschel Rothschild. Les Jacobins et les Frankistes, furent
     au coeur de la Révolution Française.

     Le plan de la Fraternité fut découvert lorsqu'un membre des Illuminatis de
     Bavière, transportant des documents secrets, fut tué par la foudre à Ratisbon.
     Ces documents révélèrent les plans pour la révolution mondiale et le Nouvel
     Ordre Mondial; ils ressemblaient de façon frappante aux Protocoles des Sages
     de Sion, en plus courts. Le gouvernement Bavarois rechercha les quartiers
     généraux des Illuminatis, découvrit beaucoup d'autres informations et prévint
     les autorités Françaises du plan en cours. Mais il était déjà trop tard: en
     France, les événements étaient trop engagés et plus rien ne pouvait les arrêter.

     A la date de 1789, plus de 2000 loges de la Franc-maçonnerie étaient affiliées
     à l'organisation du Grand Orient qui, lui, était contrôlé par les Illuminatis,
     eux-mêmes étant contrôlés par l'Élite Mondiale. L'organisation centrale de la
     Révolution, ainsi que l'édition et la distribution de la propagande, était basée
     au Palais Royal, demeure de Philippe d'Égalité. Il s'était tant endetté auprès
     des prêteurs d'argent qu'il dut leur signer une reconnaissance par laquelle il
     leur cédait son palais et ses biens.
 
 
 

     L'une des parties de la manipulation mentale, commune à toutes les opérations
     Élite/Fraternité, consiste à détruire la réputation de leurs opposants. Un tel
     exemple est fourni dans la Révolution Française par l'affaire du célèbre collier
     de diamants "acheté" par la Reine, Marie-Antoinette. Quelques années
     auparavant, sa soeur, qui vivait en Autriche, lui avait conseillé de prendre garde
     à la Franc-maçonnerie, mais la Reine n'en tint pas compte. Elle lui avait
     répondu qu'en France, au contraire de l'Autriche, les Francs-maçons étaient
     ouverts et que "tout le monde savait tout". Les Francs-maçons "ouverts"
     planifiaient en fait un bain de sang sous la guillotine tandis qu'elle écrivait ces
     mots. En France, l'amertume envers la monarchie grandit encore lorsque la
     machine de propagande annonça que la Reine avait acheté un collier de
     diamants pour 250.000 Livres Sterling*. En réalité, ce collier avait été
     commandé sans qu'elle le sache par un agent de la Fraternité, un proche
     associé d'Adam Weishaupt. C'était de la dynamite politique dans la période
     d'extrême pauvreté où se trouvait la France. La conspiration fut organisée par
     Joseph Balsamo, un Italien de Palerme initié par Weishaupt.

     * 250.000 Livres Sterling. En monnaies actuelles: 24 millions de Francs
     Français, 5,6 millions de Francs Suisses, 5 millions de Dollars Canadiens ( +
     taux d'inflation)

     Cette "révolution du Peuple" continuait de se débarrasser de ses subalternes
     et porte-paroles à chaque déferlement d'une nouvelle vague de violence.
     D'autres furent introduits, comme Danton, Marat et Robespierre, qui seraient
     aussi éliminés après avoir été utilisés au maximum de leur potentiel. Des foules
     d'émeutiers "loués" furent rassemblées pour se répandre dans les rues et
     augmenter la violence et l'agitation. En septembre 1772, dans les seules
     prisons de Paris, les "Massacres de Septembre" tuèrent 8.000 personnes, au
     nom d'une révolution "pour la liberté" supposée libérer le peuple du joug de la
     tyrannie royale. Le coeur-même de la Révolution n'était pas organisé par les
     Français. Comme l'a écrit Sir Walter Scott dans sa "Vie de Napoléon": "Il est
     apparu que les principaux dirigeants.... (de la révolution)... auraient bien été
     des étrangers." On a dit de Robespierre qu'il était le chef lumineux de la
     révolution tandis qu'elle prenait de l'ampleur, mais ce n'était-là qu'un autre
     écran de fumée. Dans son livre "La Vie de Robespierre", G. Renier écrit:

        Le 28 Juillet 1794, Robespierre fit un long discours contre les
     ultra-terroristes, proférant de vagues accusations générales. " Je n'ose pas les
     nommer en ce moment et en ce lieu. Je ne peux me résoudre à déchirer le voile
     qui recouvre ce profond mystère de l'Antiquité. Mais je peux affirmer de façon
     presque certaine que parmi les auteurs de ce complot figurent des agents de ce
     système de corruption et d'extravagance, le plus puissant de tous les moyens
     inventés par des étrangers pour la ruine de la République; je parle des apôtres
     impurs de l'athéisme, et de l'immoralité qui est à sa base."
 
 
 

     La même nuit, à deux heures du matin, Robespierre fut blessé par balles et, le
     jour suivant, il fut conduit à la guillotine. Il était trop proche de dire la vérité
     sur la "glorieuse" Révolution Française et, dans le monde de
     l'Élite/Illuminatis, cela signifiait qu'il devait disparaître. Pensez-y, ceux d'entre
     vous qui sont dans la Fraternité et qui croyez contrôler les événements.
     Arrêtez maintenant, donnez-moi les informations dont vous disposez sur ce qui
     se passe et tirez-vous d'ici, avant de devenir un autre Robespierre ou un autre
     Égalité!

     En examinant la Révolution Française, nous pouvons discerner les éléments
     communs aux guerres et révolutions manipulées chez tous les "peuples
     d'Europe s'élevant" en détrônant les monarchies, ainsi qu'à tous les conflits
     tout autour du monde jusqu'à ce jour. Ce sont: - les crises financières pour
     créer la souffrance et le désir de changer ("Quelque chose doit être fait") - les
     mystifications des personnages influents qui soutiennent la "cause" et n'ont
     pas conscience du véritable programme - l'élimination de ces gens après qu'ils
     aient atteint leurs objectifs - la propagande de masse pour exploiter le sens
     public naturel de l'injustice  - la désinformation - la manipulation de l'opinion
     dans la direction désirée - les mensonges proférés sur les opposants du plan et
     leur lynchage politique jusqu'au point où les gens éprouvent une grande haine
     à leur égard - la mobilisation (la location) de "foules à la demande" pour
     provoquer des émeutes et encourager le peuple à se débarrasser de l'ordre
     établi - et, enfin, l'installation d'une démocratie factice ou d'une dictature
     alternative.  Regardez l'arrière-plan de n'importe quelle guerre ou révolution
     et vous verrez la plupart de ces méthodes à l'oeuvre - sinon toutes.

     Le système que je décris constitue l'ensemble des moyens par lesquels les
     Gardiens de Prison extraterrestres, et la Conscience Luciférienne des
     fréquences non-physiques entourant cette planète, dirigent le réseau
     Fraternité/Illuminatis/Élite Mondiale. Diviser et régner, contrôle du flot
     d'informations, manipulations secrètes et conflits... Au cours des 300.000
     dernières années, toutes ces méthodes des Gardiens apparaissent sur Terre
     dans le réseau de l'Élite. L'un est simplement un autre niveau de l'autre.
 
 
 

     Les guerres et les révolutions se sont répandues à travers l'Europe au cours de
     XIXème siècle dont beaucoup furent coordonnées par Lord Palmerson, le
     premier ministre Britannique, qui dirigea les tactiques politiciennes de son pays
     de façon à ce qu'elles concordent avec les desseins des Illuminatis. Il était
     Grand Patriarche ou Grand Maître de la Franc-maçonnerie du Grand Orient -
     un autre nom pour les Illuminatis. C'est Palmerson qui était premier ministre
     pendant les "guerres de l'opium" au cours desquelles la Grande Bretagne
     força les Chinois à importer de l'opium, stratégie qui rendit la population
     dépendante et facile à contrôler. Les conséquences qui en découlèrent
     permirent à la Grande-Bretagne de s'approprier Hong-Kong, base d'où elle
     dirigeait son commerce de drogue avec les Américains et les Chinois - comme
     elle le fait encore aujourd'hui.

     Au cours de cette même période, l'autre ambition des Gardiens de Prison/Élite
     Mondiale était de détruire l'idée de Dieu dans l'esprit humain. Le dieu de l'Élite
     est la Conscience Luciférienne, mais ils veulent que l'esprit des humains rejette
     toute croyance en la vie éternelle et croit seulement en la mortalité, la finalité
     et la science matérialiste, afin de rendre la conscience humaine toujours plus
     esclave du niveau matériel. À la fin du XVIIIe siècle, un document controversé
     fit son apparition "Les Protocoles des Sages de Sion". Je les appelle "Les
     Protocoles des Illuminatis" (et j'en cite beaucoup d'extraits dans "The Robots
     Rébellion"). Certains ont dit qu'ils avaient été falsifiés et rendus publics dans
     l'unique dessein de discréditer les Juifs; aussi utilisai-je le terme de "Protocole
     des Illuminatis" pour ne plus insister sur les Juifs. Si ces documents étaient
     falsifiés, ce qui est fort possible, en quoi réside la falsification et qui en est
     l'auteur?.
 
 
 

      D'après les chercheurs qui écrivirent le best-seller "Holy Blood, Holy Grail",
     les Protocoles originaux étaient sans aucun doute authentiques; ils pensent
     qu'ils sont l'oeuvre d'un groupe de l'Élite appelé "Le Prieuré de Sion" - centre
     de contrôle des Templiers - et que les documents originaux ont été falsifiés
     pour qu'ils apparaissent comme un complot des Juifs. Je ne démentirai certes
     pas une telle conclusion. Ce qui nous intéresse ici, c'est la manipulation que les
     auteurs décrivent et non pas qui en porte la responsabilité. Je crois, comme le
     Rabbin Antelman, que leur origine se situe chez les Illuminatis. Car si l'on
     étudie les cent dernières années, et quelles que soient les discussions au sujet
     des Protocoles, un fait ne peut être nié: d'où qu'ils viennent, ces documents
     constituaient une prophétie frappante des guerres qui se sont déroulées au
     cours du XXe siècle, et aussi des manipulations décrites dans ce livre. Les
     individus qui les ont rédigés connaissaient parfaitement la trame du plan. L'un
     des protocoles évoque la façon dont les manipulateurs avaient l'intention de
     détruire l'idée de Dieu dans l'esprit du plus grand nombre possible d'humains:

     "C'est avec cet objectif en vue que, par le biais de notre presse, nous générons
     constamment une confiance aveugle dans ces théories scientifiques. Les
     intellectuels des Goyims (Gentils, ou Non-Juifs) se glorifieront de leurs
     connaissances sans même effectuer la moindre vérification logique, et ils
     mettront en pratique toutes les informations disponibles de cette science
     minutieusement échafaudée par nos spécialistes dans le but d'éduquer les
     esprits et les conduire dans la direction que nous voulons leur faire prendre. Ne
     supposez pas un seul instant que ces allégations soient des mots creux:
     réfléchissez soigneusement au succès que nous avons obtenu avec le
     Darwinisme." (Protocole 2) "... Il est indispensable d'ébranler et d'extraire
     sans cesse de l'esprit des Goyims le principe-même de la Divinité et de l'esprit,
     et de les remplacer par les calculs arithmétiques et les besoins matériels."
     (Protocole 4)

     Le Darwinisme se réfère évidemment à Charles Darwin, l'homme qui a réussi à
     propager avec le plus d'efficacité la croyance en "une-seule-vie-et-c'est-tout".
     Au milieu du XIXème siècle, il a prétendu que le potentiel de l'esprit se
     développait grâce à l'héritage génétique. Il s'agit-là d'une absurdité patente!
     C'est pourtant cette absurdité qui est à l'origine des mouvements eugénistes
     (pureté raciale) qui allaient conduire, d'une part, à Adolf Hitler et, d'autre
     part, aux politiques actuelles de contrôle des populations. Son oeuvre "De
     l'origine des espèces" (1859) allait devenir le fondement de la pensée
     "scientifique" et de cette empreinte mentale dominante que nous nommons
     courageusement "science" jusqu'à ce jour. Sa plus célèbre théorie - celle de la
     survie des plus adaptés - n'apparaissait même pas dans les quatre premières
     éditions. Il l'a "empruntée" aux écrits d'Herbert Spencer, l'un de ses
     contemporains - qui, lui, l'avait "empruntée" à quelqu'un d'autre. Le mot
     "évolution" lui-même n'apparut qu'à la sixième édition, en 1872. J'ai su que
     même Darwin ne croyait pas à sa théorie à la fin de sa vie et qu'il pensait que
     Dieu avait créé les êtres humains. Mais son "Origine des espèces" allait quand
     même prendre possession de toute la pensée scientifique.
 
 
 

     En fait, l'oeuvre de Darwin avait été conçue par l'Élite dans ce but précis, et
     Darwin n'était qu'un autre de leurs pantins. Il était le porte-parole utilisé pour
     un assaut sur l'esprit humain, préparé et coordonné pendant de nombreuses
     années. Les membres d'un petit groupe appelé la "Société Lunaire" (Lunar
     Society), à Birmingham, Angleterre, y participèrent activement. Ce groupe
     exerce toujours son influence sous le nom de la "Société Royale de Londres",
     qui constitue encore aujourd'hui l'une des organisations les plus réputées au
     monde pour la science. La Société Royale fut fondée par l'Ordre de la
     Rose-Croix sous le règne de Charles II. Sir Isaac Newton, une autre "influence
     scientifique" célèbre, était Rosicrucien et Grand Maître du Prieuré de Sion
     (Templiers). Il fut l'un de ceux qui inspirèrent la création de la Société Royale.
     Les chercheurs qui ont étudié le passé de cette société ont montré qu'elle
     reflétait, avec une précision remarquable, un groupe appelé "Le Collège
     Invisible", décrit dans l'oeuvre de Francis Bacon "La Nouvelle Atlantide". Le
     nom de "Société Lunaire" venait des réunions que ses membres tenaient à
     chaque Pleine Lune. Parmi eux figurait Benjamin Franklin, l'un des
     fondateurs des États-Unis et proche associé des révolutionnaires Français, et...
     Eramus Darwin, grand-père de Charles Darwin - l'homme qui serait, plus tard,
     le porte-parole de "Ce-monde-est-tout-ce-qui-existe". Quelle coïncidence,
     n'est-ce-pas? Un autre membre de la Société était l'Unitarien Josiah
     Wedgwood, fondateur des célèbres poteries. Sa fille allait épouser le Dr Robert
     Darwin, le fils d'Eramus, et devenir la mère de Charles Darwin. Rien de tel que
     de rester dans la famille!

     Six des membres de la Société Lunaire furent éduqués à l'Université
     d'Edimbourg, comme Charles Darwin. Cette société était une organisation
     révolutionnaire qui soutenait le renversement des monarchies et le sapage de
     la pensée de Dieu dans le système de croyances humain. Benjamin Franklin
     devint une sorte de "diplomate-navette" pour la cause, de la même façon
     qu'Henry Kissinger allait le devenir dans la seconde partie du XXème siècle. Je
     vous recommande très chaudement le livre "In the Minds of Men: Darwin and
     the New World Order" du scientifique et chercheur canadien, Ian T Taylor. Il y
     raconte l'histoire de l'assemblage pièce par pièce de cette théorie
     "scientifique" moderne et la façon dont elle fut vendue en tant que vérité pour
     fourvoyer l'esprit humain. À partir de preuves documentées et détaillées,
     Taylor démantèle l'édifice de l'Établisment scientifique, ses croyances, ses
     prétentions et ses manipulations. Tout étudiant en Sciences tirerait un énorme
     bénéfice de sa lecture... Mais bien sûr, la plupart d'entre eux ne lisent pas ce
     genre d'ouvrages. Ils vont dans le système scolaire et universitaire et absorbent
     toutes ces chausse-trappes provenant du temps de Darwin. Elles affecteront le
     regard que beaucoup d'entre eux portent sur eux-mêmes et sur la vie en
     général et, comme dit auparavant, ils créeront la réalité de ce monde autour
     d'eux. C'est le monde des: "Quelle importance? Nous ne sommes que des
     accidents cosmiques après tout, et le but de la vie, c'est de s'adapter le mieux
     possible pour survivre. Il n'y a pas de place pour les sentiments. C'est chacun
     pour soi."
 
 
 

     L'un des mouvements qui a émergé de la théorie de Darwin est
     "l'Humanisme". Il s'agit-là encore d'un outil efficace de manipulation, même
     si l'énorme majorité qui le défend n'en a pas conscience. Aujourd'hui, des
     organisations telles que le "Comité des Enquêtes Scientifiques (sic) pour les
     Prétentions Paranormales" * s'acharnent toujours à discréditer tous les
     phénomènes et expérimentations qui peuvent démontrer les supercheries de la
     science  officielle. L'une des responsables de campagne les plus véhémentes
     contre les explications données par la science alternative se nomme Susan
     Blackmore. C'est elle que l'on envoie sur les plateaux de télévision pour
     défendre la ligne officielle contre toute remise en question. La sclérose de tels
     esprits dépasse mon imagination.

     * Committee for the Scientific Investigations of Claims of the Paranormal

     Dans notre brève histoire de la conspiration, nous sommes maintenant dans les
     premières années du XXème siècle. Les manipulateurs ont créé le système
     financier et bancaire, introduit la science du "ce-monde-est-tout-ce-qui-existe"
     et, au travers de révolutions fabriquées, ils ont installé une série de démocraties
     factices qu'ils réglementent et dirigent tandis que les peuples se croient libres.
     Dans leurs esprits fourvoyés et contrôlés par les Gardiens de Prison de la
     Quatrième dimension, le temps était venu de passer à l'étape suivante sur la
     route du Nouvel Ordre Mondial. Il était temps de penser "global".

                     Traduction des p. 49 à 59 de la version Anglaise: "

                        ... And the Truth shall set you free"  (Mara)
 

                       French Translation source: www.conspiration.cc

     Link URL for websites
     français:
http://www.davidicke.com/~french/icke/articles3/truthfree-fr.html