20- LE TESTAMENT DE RAMPA
Potentiel humain
Conscient, inconscient, subconscient
(©1984. Stanké-Arnaud Immelé => pages 67 à 70 Extrait 11)


66

    Si nous en revenons de nouveau aux principes, alors, nous devons dire que le subconscient n'est ni intelligent ni stupide parce qu'il n'a pas d'intelligence: il est quelque chose de tout différent. Le subconscient est simplement un dépôt de connaissance, de bonne science et de mauvaise science. C'est seulement un système de classement, d'enregistrement. Il contient tout ce que vous avez jamais entendu dire, tout ce que vous avez jamais vu, tout ce que vous avez jamais prouvé. Il vous rappelle les réactions automatiques que vous avez quand vous inspirez et quand vous expirez. Il rappelle à telle partie de votre corps de vous agiter et de pousser des cris perçants si l'on vous chatouille etc. C'est seulement un mémento automatique.

    Diriez-vous qu'un bibliothécaire est intelligent? Bien, c'est une affaire d'opinion, naturellement. Je sais que j'ai essayé de traiter avec ces sots bibliothécaires dans une bibliothèque célèbre de Londres, avec ces préposés qui notent des détails et j'ai essayé de dire à ces gens que les

67

détails qu'ils notaient à mon sujet étaient absolument et incontestablement inexacts. Mais c'est une telle besogne de convaincre certains d'entre eux, et j'ai gardé l'opinion ineffaçable que les bibliothécaires de la discothèque à cette fameuse bibliothèque, ne sont pas intelligents. Quoi qu'il en soit, c'est affaire d'opinion, mais posons-nous encore cette question uniquement pour répondre à cette interrogation:

    Penseriez-vous qu'un bibliothécaire puisse être un génie? Penseriez-vous   qu'un   bibliothécaire   pourrait   répondre   à n'importe quelle question au sujet de n'importe quoi et dire ce que n'importe quelle personne a dit auparavant? Eh bien, naturellement, vous ne pourriez pas;  même si vous étiez vous-même un bibliothécaire, vous ne pourriez pas émettre de telles prétentions.  Au lieu de cela vous diriez, et avec raison, que non, qu'aucun homme conscient ne possède pareille  science,  mais  qu'un  bibliothécaire  sait  où   trouver certains renseignements.   Les meilleurs bibliothécaires sont ceux qui sont capables de trouver les renseignements le plus rapidement.

    Vous et moi pourrions aller dans une bibliothèque et fouiller maladroitement dans certains classeurs à la recherche d'un titre de livre contenant la matière du sujet qui nous intéresse.   Alors, nous nous apercevrions que nous aurions dû nous en référer à autre chose; puis, nous découvririons que le livre était épuisé ou retiré de la circulation ou en prêt au dehors de la Bibliothèque.   Cette recherche nous ferait perdre une demi-journée ou davantage.   Pourtant, si nous avions demandé le  renseignement au  bibliothécaire, celui-ci aurait, pendant une seconde, été déconcerté et puis voilà, il y était et il ou elle se serait mis(e) en mouvement et aurait fourni le livre avec le renseignement désiré.

    Si ce ou cette bibliothécaire fait bien son travail, il ou elle recommande beaucoup d'autres livres.

    Tel est le subconscient. Dès que le « nous » pensant désire connaître quelque chose, le subconscient essaie de fournir la réponse. Ce n'est pas de l'intelligence, c'est tout à

 68

fait automatique, et  si  c'est  automatique  cela  peut  être exercé.

    Exercé à quoi? Bien, la réponse est simple. Votre subconscient, c'est votre mémoire. Si vous avez une mémoire médiocre, cela signifie que votre dixième conscient n'obtient pas la communication avec vos neuf dixièmes subconscients. Si vous avez une faible mémoire, cela signifie que le subconscient n'arrive pas à vous fournir le renseignement que vous demandez.

    Supposons que vous désirez savoir ce que Gladstone a réellement dit en l'année dix-huit cent et quelques. Eh bien, vous l'avez probablement entendu dire, vous avez probablement lu à ce sujet, cela est donc dans votre mémoire, et si votre subconscient ne peut pas vous fournir le renseignement désiré, c'est qu'il y a un défaut quelque part dans vos relais.

    Certaines personnes peuvent dévider des masses terribles de choses au sujet des équipes de football ou de baseball et donner les noms de tous les gagnants ou tout ce qu'on leur demande au sujet de nombreuses années passées. Mais, c'est parce qu'elles s'intéressent à la question et les gens ne savent pas se souvenir des choses qui ne les intéressent pas. Je n'ai jamais vu un match de football ni de baseball et ne désire pas en voir, je n'ai pas la moindre idée à ce sujet.

    Si vous désirez entretenir une bonne mémoire, vous devez entretenir votre subconscient. Vous devez vous intéresser à un sujet; aussi longtemps que vous ne vous y intéressez pas, le subconscient ne peut pas l'ajouter à votre mémoire. Beaucoup de nos lectrices veulent tout savoir à propos des vedettes de cinéma de sexe masculin, combien de fois tel ou tel a été marié, combien de fois il a divorcé et combien de fois il a parcouru le monde à la recherche de sa bien-aimée du moment. C'est facile, cela; elles peuvent le faire; mais demandez-leur donc d'aller chercher dans une boutique de la localité du fil standard, peut-être un fil

69

standard de cinq dixièmes et elles reviendront plus déconcertées que d'habitude.

    Pour exercer votre mémoire, c'est-à-dire exercer votre subconscient, vous devriez penser clairement au sujet des choses et vous y intéresser. Si l'on envoie des hommes acheter des objets féminins, eh bien ils reviendront sans la moindre idée en tête; mais s'ils s'intéressaient à ces choses, alors leur mémoire s'améliorerait. On peut prendre de l'intérêt en se demandant pourquoi une femme désire ceci ou cela ou autre chose et la femme peut se demander pourquoi un homme désirerait par exemple, une bobine de fil fin de cinq dixièmes. Si elle peut vraiment s'intéresser à quelque chose, alors il ou elle peut se le rappeler.

    Si  vous  essayez  de  vous  rappeler  quelque  chose  de particulier, comme un numéro de téléphone, essayez d'imaginer  la  personne   à   laquelle   appartient   ce   numéro   de téléphone. Ou bien, si vous ne connaissez pas la personne ou si vous ne pouvez pas vous  le ou la représenter, alors, regardez son numéro de téléphone est-ce une suite de cercles ou une série de traits de plume? Par exemple, les 6, 9, 0 deviennent des cercles, comme les 3 et les 2.  Mais les traits de plume seraient les 1, les 7, etc. et naturellement les 4.   Ainsi si vous pouvez vous représenter un nombre par cercles ou par traits vous pouvez vous le rappeler.   Le meilleur moyen est d'employer notre vieux système de trois. Répétez le numéro de téléphone trois fois en gardant la ferme  conviction  que  vous  vous  rappellerez  toujours  ce nombre.   Vous le pouvez, sachez-le, c'est très facile, rien de difficile là-dedans.

70

**********