KUNDALINI


6- LE DICTIONNAIRE DE RAMPA (La sagesse des Anciens)

Par TUESDAY LOBSANG RAMPA
Paris :  Éd. J'ai Lu, 1995, 251 p. {N° 3053}
Montréal :  Stanké, ©1979
Montréal: Éditions La Presse, 1972. [1979?]
©1965-> en anglais


- {Dictionnaire de Rampa, par RAMPA: (pages 109 à 111 )(Extraits 19)} KUNDALINI:

    C'est une force de vie. C'est LA force vitale du corps. De même quune voiture ne peut rouler sans qu'une étincelle électrique provoque l'explosion qui fera marcher le moteur, de même les êtres humains ne peuvent vivre phisiquement sans le Kundalini. En mythologie orientale, le Kundalini est représenté par un serpent enroulésur lui-même et la tête dressée. Lorsque cette force est libérée ou éveillée, elle traverse les différents Chakras et donne le sens des choses ésotériques. Elle suscite les dons de voyance, de télépathie, de psychométrie, et permet de vivre entre deux mondes en passant de l'un à l'autre sans inconvénient.

    Le Kundalini est dangereux. Il ne faut pas essayer de le réveiller sans la supervision d'un adepte absolument qualifié. On ne peut le faire après simple lecture d'un livre. Si vous vous y prenez mal, cela peut vous conduire à la folie. C'est une des choses les plus périlleuses en ce monde que d'élever le Kundalini sans savoir les risques que vous courez.

    L'individu moyen n'est conscient que pour un dixième. Encore est-ce une estimation flatteuse. Or, en élevant le Kundalini, on devient beaucoup plus conscient et l'on peut dominer les autres. Cependant, celui qui a élevé le Kundalini perd en même temps le désir de dominer les autres à son profit.

    Les gens se demandent où est exactement situé le Kundalini, qui signifie « la base de l'épine dorsale ». La force du Kundalini se situe à mi-chemin entre l'organe de la génération et l'organe de l'excrétion. Maintenant que je vous ai donné cette information, je vous conseille de ne pas essayer d'éveiller le Kundalini sans avoir à vos côtés un vrai gourou en qui vous devez avoir une entière confiance. Si vous n'avez pas de gourou, souvenez-vous que lorsque le disciple est prêt, le gourou apparaît. Mais seul le gourou sait si le disciple est prêt; le disciple, lui, ne le sait pas.

    L'histoire d'Adam et Ève avec le serpent et la pomme est simplement l'histoire d'Ève ayant éveillé son Kundalini.

    « Le serpent tenta Ève » et Ève suggéra de mauvaises pensées à Adam, qui, certes, apprenait vite et mordit de bon cur dans la pomme de la connaissance. Voyez ce qui est arrivé depuis aux pauvres humains!

    Avez-vous compris? Ève, la mère de toute vie, comme à présent Marie, représente plus ou moins la femme. Le serpent, c'est la force du Kundalini, et la pomme, le fruit de la connaissance. Ne jouez pas avec le Kundalini, il vous mordrait la cervelle.

*************